FAQAccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» War ne meurt jamais
Mer 15 Juil - 12:19 par Grotelscrim

» WoW : Warlords of Draenor
Jeu 2 Oct - 23:32 par Ademor

» Nouveau Site Obscur !
Sam 19 Juil - 0:50 par Ademor

» Une dernière baston
Dim 8 Déc - 19:32 par Razzagork

» KLAN KASS'KRANES
Dim 7 Avr - 17:51 par Ratgibnak/Toxar

» K3 toujours là
Ven 28 Déc - 14:54 par Docteurbenton

» Nouvelles de front
Dim 25 Nov - 0:54 par Razzagork

» Forum Nain!
Mer 14 Mar - 16:30 par romarik levert

» waaagh
Sam 10 Mar - 12:57 par Docteurbenton


I. Préambule

Les « Peaux Vertes » sont parmi les créatures les plus répandues du vieux monde, du Nord des Montagnes du Bord du monde jusqu’aux Sud des Terres Arides, nul n’est à l’abris de ces créatures belliqueuses, il serait d’ailleurs vain d’espérer faire une liste exhaustive des différentes tribus existantes, tout autant qu’il serait vain d’espérer dénombrer les différentes ethnies qui composent ce peuple si singulier.

Il existe en effet une grande variété d’Orques, Gobelins, Snoltings, Trolls, Kobolds et autres Gobelinoïdes divers, certaines sont peu connues tel que les Orques Blancs, les Orques des Marais, les Orques des Bayous, les Demi-Orques, les Gobelins des Collines, les Gobelins borgnes, Gobelins Volants, Troglagobs ou bien encore les Gnoblars et d’autres plus tristement renommés tel que les Orques des Faces bleues, les Orques des Dents Brisés, les Orques des Griff’ de Fer, les Gobelins des lances sanglantes, les Gobelins de la Lune Crochue ou bien encore les Gobelins des Faces rouges.
 
II. Trolls

Les Trolls sont de monstrueuses créatures faisant prés de trois fois la taille d’un homme, leur aspect est aussi variable que chez les autres Peaux Vertes mais l’on note que de manière générale ils ont une peau écailleuse, une grande mâchoire surmontée de crocs imposants, d’immense bras qui tombent le long de leur corps, et un énorme ventre qui descend parfois jusqu’à leurs genoux.
 
L’on différencie plusieurs grandes familles de Trolls, parmi lesquels on retrouve les Trolls Communs qui errent dans tous les endroits un tant soit peu nauséabonds, les Trolls de Pierre que l’on retrouve principalement dans les hautes montagnes et les Trolls d’Eau que l’on retrouve prés des rivières et marrées.
 
Les Trolls ont un appétit insatiable et se nourrissent de tout ce qui se trouve sur leur chemin, créatures diverses mais aussi pierre, bois ou métal, rien ne résiste aux sucs gastriques des Trolls, de plus tandis que les orques sont capables de survivre à de terribles blessures, les Trolls eux, sont même capables de les régénérer, faisant repousser n’importe quelle partie de leur corps, si bien que pour venir à bout de l’un d’entre eux il faut avant tout lui infliger un très grand nombre de blessures ou le brûler entièrement, le feu empêchant la régénération des blessures.
 
Ce serait certainement les créatures les plus redoutables du Vieux Monde s’ils n’étaient pas affligés d’une terrible bêtise, le troll est incapable de réfléchir et n’a pas tellement conscience de ce qui passe autour de lui pendant plus d’une dizaine de minutes, et il suffit qu’un événement attire son attention ailleurs pour qu’il oublie instantanément ce qu’il était en train de faire.
 
L’on a déjà vu certains trolls quitter un combat acharné pour suivre le vol d’un papillon, ou simplement s’arrêter pour s’endormir, ce genre de comportement en pleine bataille est parfois fatal pour les Trolls, mais en règle générale on préfère laisser le troll s’endormir plutôt que de risquer de réengager le combat avec l’une de ces féroces créatures.

III. Snotlings

Les Snotlings sont les plus petits des Peaux Vertes, ne mesurant guère plus d’une trentaine de centimètres ils sont une proie facile pour nombre de prédateurs à commencer par les autres Peaux Vertes qui les considèrent comme leur garde manger.

Partout ou il y a des Orques et Gobelins, on retrouve des Snotlings, ces petites créatures se plaisent en compagnie des autres Peaux Vertes et même si cela comporte d’énormes risques, les Snotlings n’en ont cure, ils n’ont en effet pas conscience de la mort de l’un des leurs et ne réagiraient pas s’ils se retrouvaient eux même dans une assiette, il y a même fort à parier que le Snotling trouverait le moyen d’être enthousiaste.

Dans les campements Peaux Vertes, il y a des Snotlings un peu partout, mais on les retrouve généralement dans le « Tas d’krott », endroit préféré des Snoltings ou il y a toujours de bonnes choses à manger, certains même se creuse un petit terrier à l’intérieur afin de ne pas avoir à trop se déplacer pour le déjeuner.
Les Snotlings accompagnent souvent les Peaux Vertes dans leurs grands rassemblements pour la guerre, et les Orques et Gobelins les y encouragent, on ne sait jamais... les vivres pourraient venir à manquer.